Prix de thèse Roger Guillemin

Prix de thèse Roger Guillemin

En hommage a cet illustre dijonnais, Le Pole BFCare et ses partenaires ont décidé de créer le prix Roger Guillemin en son honneur.

Mais qui est cet illustre personnage?

Roger Charles Louis Guillemin, né le à Dijon, fils d’un mécanicien dijonnais, Raymond Guillemin (1890-1973) et de Blanche Rigollot (1900-1992), est un endocrinologue français naturalisé américain en 1965. Il reçoit le prix Nobel de médecine en 1977.

Après des études secondaires au lycée Carnot de Dijon, Roger Guillemin commence des études de médecine en 1943 à l’université de Bourgogne. En 1948, il s’installe comme médecin généraliste. En 1949, il s’intéresse plus particulièrement à l’endocrinologie, influencé par ses professeurs P. Étienne-Martin et J. Charpy, et assiste à Paris à des conférences de Hans Selye sur le stress. Il poursuit sa carrière aux États-Unis au Baylor College of Medicine (Houston, Texas) où il enseigne la physiologie pendant 17 ans (1953-1970). Il devient Prix Nobel en 1977 (avec Andrew V. Schally et Rosalyn Yalow) pour leurs découvertes des neurohormones (production de peptide hormones par le cerveau), avec en particulier l’identification de la TRH et de la GnRH et de son rôle dans la libération de FSH et de LH.

Sources: wikipédia

Partager cette publication

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *