CASIS offre un accès gratuit à son logiciel de post traitement en IRM cardiaque

CASIS offre un accès gratuit à son logiciel de post traitement en IRM cardiaque

CASIS offre un accès gratuit à son logiciel de post traitement en IRM cardiaque à toutes les institutions qui étudient le COVID-19 et ses effets sur le cœur.

Le virus COVID-19 peut provoquer chez certains patients des lésions du myocarde visibles en IRM à rehaussement tardif, une technique utilisée pour observer les zones pathologiques du cœur. Notre solution QIR-MR est un logiciel d’aide à la décision clinique pour l’analyse quantitative des images de résonance magnétique cardiovasculaire.

Dans le cadre de la pandémie mondiale actuelle, CASIS – CArdiac Simulation & Imaging Software offre un accès gratuit à QIR-MR à toutes les institutions qui étudient le COVID-19 et ses effets sur le cœur.

QIR-MR est un logiciel d’aide à la décision clinique pour l’analyse quantitative des images de résonance magnétique cardiovasculaire. Le logiciel d’IRM cardiaque offre un ensemble de modules, dont le Cine Cardiac, le DE (rehaussement tardif au gadolinium), la cartographie pondérée en T1 et T2, conçus pour étudier les pathologies cardiaques telles que la myocardite et d’autres lésions myocardiques. La dernière version de QIR-MR présente le premier outil d’analyse automatique de la viabilité du myocarde en séquence de rehaussement tardif, ainsi que de nouvelles fonctionnalités d’analyse des fibroses.

Une prise en charge optimale du patient nécessite la meilleure compréhension possible de la maladie. De nombreuses études scientifiques mettent désormais en évidence l’effet du virus sur le cœur :

« Les complications cardiovasculaires sont fréquentes, atteignant 20 % des patients atteints de COVID-19 et 43 % des patients atteints de COVID-19 admis en réanimation. Les mécanismes impliqués dans l’atteinte cardiaque sont multiples : un état d’hyperinflammation, un état procoagulant et prothrombotique, la présence d’une cardiomyopathie liée au sepsis, d’une cardiomyopathie de stress, d’une hypoxie en rapport avec l’atteinte pulmonaire, d’une instabilité hémodynamique, d’un orage cytokinique et d’une atteinte myocardique directe par le SARS-CoV-2. »*

Notre connaissance de l’impact de COVID-19 sur les maladies cardiaques est encore en évolution et nécessite une collaboration à tous les niveaux possibles entre les radiologues et les membres de la communauté des soins de santé.

Si vous êtes intéressé par l’utilisation gratuite de la solution QIR-MR pour étudier l’effet du COVID-19 sur le cœur, n’hésitez pas à contacter la société CASIS .

* Atteintes du système cardiovasculaire chez les patients atteints de maladie à coronavirus 19 – ScienceDirect

Partager cette publication