Le projet Licorne de Corden Pharma pour la purification de lipides spécifiques

Le projet Licorne de Corden Pharma pour la purification de lipides spécifiques

Comme nous vous l’avions déjà annoncé au printemps, dans le cadre de la relocalisation en France de productions pharmaceutiques en lien avec la lutte contre la Covid-19, Corden Pharma Chenôve avait reçu «la plus grosse subvention publique de l’État à un projet industriel sur la région». Le 3 décembre dernier, le préfet de Bourgogne-Franche-Comté Fabien Sudry était présent sur le site de Chenove pour voir les premiers travaux engagées avec ces financements

Lors des échanges, les maitre mots qui revenaient étaient « réinternalisation, relocalisation » des principes actifs et cela devient une demande  des clients.

Aussi, Corden Pharma a élaboré deux projets  dans ce sens: le projet Conti sur la chimie continue et et le projet Licorne autour de la purification de lipides spécifiques. 

Le projet Licorne, projet de 39,6 millions d’euros vise à augmenter la capacité de synthèse, à créer une ligne de purification des lipides SFC et à développer la capacité de séparation des liquides et des solides. À cela s’ajoute la modernisation de l’environnement technologique du site et l’extension des laboratoires de développement. 

À ce jour, l’équipe de Corden Pharma Chenôve est au stade de la commande du matériel destiné au projet Licorne. La mise en service du laboratoire interviendra au dernier trimestre de l’année prochaine et celle de l’unité industrielle de purification SFC à la toute fin 2022. L’extension de la production est prévue pour début 2023.  De belles d’opportunités d’emploi à saisir.

Pour lire l’article info dijon

Pour l’article de l’usine nouvelle

Partager cette publication