Convention d’Affaire B To Health mardi 5 juillet à Dijon.

Convention d’Affaire B To Health mardi 5 juillet à Dijon.

Mardi 5 juillet, le Pole BFCare et le PMT organisaient la convention d’affaire B to Health au village By CA à Dijon. ce fut plus de 80 participants et plus de 120 RDV BtoB programmé, mais aussi beaucoup d’échanges informels lors des pauses. Cet évènement a aussi permis à une dizaine d’entreprises de medtech, HealthTech et bio production de pitcher pour faire connaître leur savoir faire.

Lors de cette journée, notre partenaire France biotech a présenté le panorama 2022 des entreprises de healthtech .

Cette filière qui gagne en maturité recrute de plus en plus. En 2022, 87% des entreprises prévoient de recruter de nouveau collaborateurs dans tous les domaines mais surtout en R&D et production. On observe que le règlementaire prend de plus en plus d’importance ce qui est une contrainte de plus pour les start up.

Autre secteur qui a le vent en poupe est l’e-santé  en pleine croissance mais dont l’accès au marché reste le principal enjeux de ces entrepreneurs.

Autre conférence de la journée: les enjeux de la réindustrialisation présenté par le LEEM.

Lors de cette conférence, Paul Mirlan a rappelé que les questions de relocalisation de la production du médicaments étaient déjà présentes bien avant le covid19 mais cette pandémie a montré l’importance de l’indépendance sanitaire. Toutefois il est illusoire de vouloir être indépendant sur l’ensemble de la pharmacopée et il faudra donc faire des choix sur les médicaments dits indispensables. De même ceci ne pourra être traité à l’échelle du territoire français mais bien au niveau européen.

De plus au delà de la réindustrialisation, la France devra répondre à 3 enjeux :

  • 1er enjeu: axer ses efforts dans la bioproduction,
  • 2ème enjeu; digitaliser les moyens de production pour évoluer vers l’industrie 4.0
  • 3ème enjeu: prendre en compte la transition écologique qui va entrainer des changements au niveau des contenants, du conditionnement des médicaments…

Pour celà, en plus des initiatives lancées avec les plans de relance, le plan innovation santé 2030 dont 7.5Md€ sont consacrés à l’innovation va permettre de travailler sur 4 axes:

  • les biothérapie et bioproduction de thérapies innovantes
  • la santé numérique
  • les dispositifs médicaux
  • les maladies infectueuses émergentes et les ménaces NRBC

 

Article de presse les echos

Partager cette publication